Google

Google et la recherche sémantique : Impacts stratégiques

mar 16 2012

Dans les échanges que j'ai eu avec quelques personnes sur Twitter ces derniers jours j'indiquais que les changements de Google sont à prendre avec beaucoup de recul car c'est vrai que le moteur de recherche a l'habitude d'apporter des modifications à son infrastructure notamment à son algorithme mais ces derniers temps on voit beacuoup de changements radicaux et une nouvelle ère arriver.

Depuis que Larry Page a pris les commandes de Google, l'entreprise est plus active, elle communique plus et surtout elle affiche ses ambitions publiquement notamment sur le social. Ce billet n'est pas dédié au social mais à la dernière annonce de taille faite par Google: proposer directement des réponses aux internautes lorsque le moteur de recherche comprend la requête. Quoi?

Exemple d'images sur la recherche sémantique

Avant d'épiloguer sur la recherche sémantique, revenons sur quelques éléments: Google a modifié sa politique de confidentialité il y'a quelques semaines prouvant ainsi que l'entreprise doit être considéré comme une entité unique qui propose différents services. Autres changements importants c'est le déploiement hors des USA "search plus your world" ce qui entraîne plusieurs conséquences autant au niveau du SEO où l'on perd certaines données sur Google Analytics avec son corollaire le positionnement privilégié des contenus tirés de Google+ entraînant ainsi une révision des techniques de référencement naturel.

Si l'on prend juste ces 2 informations on s'aperçoit que:

  • Google va se servir des informations personnelles que je communique par exemple sur Gmail ou des recherches que je fais sur google chrome pour améliorer la qualité de son moteur de recherche
  • Google connaissant le type de site que je consulte lorsque je fais un certain type de recherches va aussi améliorer sa "suggestion de requêtes" pour MOI
  • Google affirme sa suprématie car se servir des données personnelles pour améliorer la qualité de la recherche c'est un peu montré à Facebook qu'ils n'ont pas besoin d'avoir un accord avec eux pour améliorer la qualité de leur données
  • Supprimer certaines données au niveau du SEO pour les laisser uniquement à la disposition des annonceurs sur Adwords c'est également une simple technique concurrentielle mené par l'acteur qui domine la publicité sur le web;
  • Google prend un risque à proposer en priorité les résultats tirés de Google+ car pour l'instant bien que les chiffres de fréquentation de Google+ sont à la hausse le contenu qui y est partagé n'est en rien proche de celui qu'on peut avoir sur Facebook ou sur Twitter

On pourrait continuer à analyser les conséquences des derniers changements de Google sans être exhaustif car ils différèrent bien entendu d'une industrie à une autre, d'un type de site à un autre, etc.

Hier j'ai assisté à une conférence animé par Tim Reis au sujet de Google+ au salon du Ecommerce de Montréal.

Au-dela des chiffres cette session était interessante car à travers ses propos on pouvait comprendre que c'est toute l'INFRASTRUCTURE de GOOGLE qui est entrain de changer et de manière complètement définitive; çà ne sert à rien de vous focaliser sur les positions sur les moteurs de recherche. Google a certes "protéger" le pagerank mais il est presque évident de se rendre compte:

  1. Que les mises à jour de Google+ seront plus importantes que les billets de blogs et peut être même que certaines actualités
  2. Que la recherche personnelle a pris définitivement le dessus sur les résultats classiques
  3. Que Google n'a cessé de modifié la présentation des résultats de recherche
  4. Que les marques qui sont sur Google+ vont tirer parti du nouveau SEO car sur Google+ qu'est ce qu'on partage : du texte (mais avec son contexte), des images, des vidéos,...Ce qui nous amène donc à quoi : LA RECHERCHE SEMANTIQUE.

Que veut Google avec sa recherche sémantique?

Disons que depuis le lancement du protocol schema.org, on pouvait déjà sentir la volonté de google de transformer la recherche. Car si les développeurs peuvent décrire le contenu des pages de manière à faciliter le travail des robots, la restitution de ce contenu sous forme d'images, de votes ("ratings") d'adresses, de date, etc...va contribuer à améliorer les CTR et donc l'expérience utilisateur et donc le temps passé sur Google.

Amit Singhal ce matin sur Google+ a indiqué les contours de ce changement de Google. Il a d'abord indiqué que la mission de Google en matière de recherche est tout d'abord de répondre aux requêtes des internautes. Il a par ailleurs indiqué que la recherche aujourd'hui n'est pas satisfaisante c'est pourquoi Google a investi dans une base de données qui contient désormais près de 200 millions d'entités et développe actuellement une technologie pour comprendre la signification des mots. Il n'a pas dit plus de choses que çà et nous a invité à attendre pour en savoir plus.

Mais si je comprends bien, Google va potentiellement proposer aux internautes de trouver directement la réponse à leurs requêtes sur Google sans nécessairement être redirigé sur un site tiers. Et ceci va potentiellement affecté 10 à 20% des requêtes.

Ainsi par exemple plus tard, si je demande à Google de "hauteur de la tour eiffel" il me présentera une page tiré de sa base de données avec la hauteur de la tour et non plus le résultat Wikipédia ci-dessous?!

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

One response so far

Laisser un commentaire